Trekking Langtang Vallée – Népal , Himalaya

  • 1350,00 
📆 [DE SEPT. À NOVEMBRE & MARS À MAI]

Destination le nord de Katmandou. Le Langtang se situe entre le massif de l’Helambu et la frontière Tibétaine, le massif du Langtang offre de superbes sentiers loin des itinéraires classiques des Annapurnas et du Khumbu. Un endroit tout simplement naturel et en dehors du tourisme de masse. Plus haut, la vallée s’élargit et les arbres cèdent peu à peu la place aux prairies alpines. Le sommet du Langtang Lirung (7227m) vous domine jusqu’au village de Kyanjin Gompa (3830m), dernier hameau habité qui sert de pâturage d’été aux troupeaux de yacks. Nous sommes alors dans la zone des glaciers descendant de la chaîne du Haut Himalaya qui ferme la frontière avec le Tibet.

Jour 1 – Arrivée à Katmandou Possibilité d’une visite de la ville.


Jour 2 – Kathmandu – Dhunche (1965 m) – Shyabrubensi (2130 m).
La route s’élève dès que l’on sort de Katmandou et franchit un petit col à Kakani, à 2145 mètres d’altitude. Par temps clair, le panorama est superbe sur l’Annapurna II, le Manaslu et le massif du Ganesh Himal. Nous plongeons ensuite entre les rizières en terrasses de la large vallée de la Trisuli, pour arriver au gros bourg de Trisuli Bazar (548 m). La chaussée s’étrécit, serpente entre de nombreux éperons, arrive enfin à Dhunche et quelques kilomètres plus loin, terminus à Shyabrubesi. Nuit en lodge. 7 à 9 h de route et piste. 112 km.


Jour 3 – Shyabrubensi – Lama Hotel (2 200 m)
La marche commence au milieu des bambous. Les terrasses, bien régulières, s’étagent sur le versant, témoins silencieux du travail des hommes. Un pont suspendu traverse la Langtang Khola. Sur la rive opposée, agréable progression au milieu d’une dense forêt de pins, bouleaux, chênes et bambous. Soyez attentifs, les hardes de singes Langur habitent la forêt en nombre, ainsi que plusieurs variétés d’oiseaux multicolores. D’autres hôtes discrets se cachent à nos yeux attentifs : sangliers, panda roux, et même ours de l’Himalaya. Nuit en lodge. 6h de marche.


Jour 4 – Lama Hotel – Langtang Village (3430 m)
La journée s’ouvre par une rude montée, sous les draperies de nombreuses cascades. Une descente graduelle conduit à Lama Hotel. La végétation change : érables, chênes, rhododendrons à floraison printanière époustouflante nous entourent. Hérauts annonciateurs de la haute montagne, les flancs étincelants du Langtang Lirung se découvrent peu à peu. L’altitude augmente, la forêt clairsemée cède la place aux arbustes. Journée courte pour optimiser notre acclimatation, mais la montée continuelle doit s’aborder d’un pas mesuré. Halte au check-post du parc national où, dans une joyeuse bonhomie, le fonctionnaire local tamponne nos permis.

Emergeant de la gorge étroite, le chemin s’engage dans une large vallée glaciaire : le monde de l’altitude commence ici. Murs de mani gravés du mantra “Om Mani Padme Um”, triptyques protecteurs du village, drapeaux à prières flottant au vent, chörtens, marquent l’entrée en terre bouddhiste. N’oubliez pas, afin de ne pas encourir la colère des divinités, tous ces monuments religieux se contournent par la gauche ! Langtang, unique village de la haute vallée, s’éveille sous une lumière éclatante. Maisons en pierre aux toits plats, cônes de bouse de yack séchée, l’architecture rappelle le proche Tibet. Eleveurs de yacks, les habitants cultivent le sarrasin, l’orge, le millet et les pommes de terre. Profitez de votre après-midi de repos pour observer le mode de vie local. Nuit en lodge.  6 h de marche.


Jour 5 – Langtang – Kyanjin Gompa (3 870 m)
De vastes pâturages s’étalent au-delà du village. La pyramide parfaite du Dorje Lakpa ferme la vallée. Nous gagnons toujours de l’altitude, mais régulièrement : la marche s’avère plus facile que la veille. La houle de pierre d’une ancienne moraine constitue un promontoire d’où nous découvrons le monastère de Kyanjin se détachant sur les flancs glacés du Langtang Lirung. Encore une heure de marche pour atteindre ce lieu isolé, ultime habitat de la vallée. Après le pique-nique, les plus courageux peuvent gravir les pentes du Kyanjin Ri (4 773 m). A moins de préférer la visite de la fromagerie locale, témoin de l’aide apportée par les Suisses dans les années 60. Nuit en lodge. 4 h de marche.


Jour 6 – Kyanjin Gompa – Lama Hotel (3 020 m)
Descente en une seule étape pour rejoindre Lama Hotel. Après notre séjour en altitude, retour dans la forêt tropicale ! Le changement s’effectue brusquement. Nuit en lodge. 6 h de marche.


Jour 7 – Lama Hotel – village supérieur de Thulo Shyabru (2 260 m)
Suite de la descente. Peu après l’étape du premier soir, nous bifurquons en direction du village supérieur de Shyabru. Le chemin s’élève en balcon. Environ 80 habitations alignées sur un éperon forestier se serrent les unes contre les autres. Les plus anciennes, aux fenêtres ouvragées et poutres sculptées, offrent un bel exemple du travail des menuisiers tamangs. Nuit en lodge. 5 à 6 h de marche.


Jour 8 – Thulo Syabru – Singh Gompa (3 350m) 5h de marche Nuit en lodge.

A Singh Gompa, visite d’une fabrique locale de fromage de yak et d’un monastère bouddhiste. Le temps d’une promenade autour du village, on profite de la vue panoramique sur les sommets qui nous entourent.


Jour 9 – Singh Gomba –  Laurebinayak – Gosaikunda (4381m) 6 de marche Nuit en lodge.
Le bassin de Gosainkund est constitué d’une douzaine de lacs. Les trois principaux sont le Saraswatikunda, le Bhairabkunda et le majestueux Gosaikunda. Selon la légende, les lacs auraient été créés par Shiva, un dieu indou, qui perça le glacier avec son trident pour étancher sa soif après avoir avalé un poison qui menaçait de détruire le monde. Chaque année, en août, durant la fête de la pleine lune, des milliers d’adorateurs de Shiva font un pèlerinage sur les bords du lacs.


Jour 9 – Gosaikund à Dunche (1,966m) 7 à 8h de marche et Nuit en Lodge.

De Gosaikund à dhunche tout la journée on doit marcher descendre jusqu’à Dhunche. C’est une longue journée de marche.


Jour 10 – Dhunche – Katmandou. Route de retour pour Kathmandu. Nuit à l’hôtel.


Jour 11 – Journée libre à Katmandou.


Jour 12 – Retour en France


Les prix comprennent :

  • Tout le trek en pension complète, nos prestations commencent dès votre arrivée à l’aéroport de Katmandou où nous allons vous chercher et se terminent le jour de votre départ de Katmandou à l’aéroport où nous vous accompagnons.
  • Les clients ont le choix de commander eux-mêmes les menus dans une limite raisonnable dans les lodges ce qui est très apprécié de nos clients.
  • Tous les transports aller/retour sur les lieux du trek en 4×4.
  • Accompagnement par un Guide qui parle correctement le français ou un guide anglophone en fonction des disponibilités, doublé d’un assistant guide, si le groupe est supérieur à 5 personnes.
  • Une équipe de porteurs pour vos bagages. Ils les prennent en charge le matin et les posent dans votre chambre à l’arrivée du soir. Un porteur porte maximum 20 kg, pour deux personnes (bagage de 10 kg par personne).
  • 3 Nuits à Katmandou, soit dans un Hôtel calme près de Thamel (marsyangdi Boutique Hotel) , avec petits déjeuners inclus. 
  • les permis de trek
  • Assurances du guide et  porteur

Les prix ne comprennent pas :

  • Les repas à Katmandou (sauf les petits déjeuners)
  • Les boissons pendant trek (eau, sodas,…)
  • Les entrées de monuments, villes et musées.
  • Le visa népalais, vos assurances.
  • Les pourboires aux membres de l’équipe locale (guides et porteurs),