Faire le sommet de l’Everest en 10 étapes

Une subtile façon de résumer la « voie normale » de l’Everest en 10 images. Comme vous le savez, l’Everest s’élève à la frontière entre la ville-préfecture de Shigatsé dans la région autonome du Tibet en Chine et le district de Solukhumbu dans la province no 1 au Népal. Il culmine à 8 849 mètres d’altitude dans le Mahalangur Himal, un massif de l’Himalaya, ce qui en fait le point culminant de l’Asie et le plus haut des sept sommets. Il se situe à 160 kilomètres à l’est-nord-est de Katmandou, 260 kilomètres à l’ouest-nord-ouest de Thimphou, 450 kilomètres à l’ouest-sud-ouest de Lhassa et environ 600 kilomètres au nord de Calcutta et du golfe du Bengale.

Les sommets de plus de 8 000 mètres les plus proches sont le Lhotse, avec 8 516 mètres d’altitude à trois kilomètres à vol d’oiseau au sud, le Makalu, avec 8 463 mètres d’altitude à vingt kilomètres à vol d’oiseau au sud-est, et le Cho Oyu, avec 8 201 mètres d’altitude à vingt-huit kilomètres à vol d’oiseau au nord-ouest.

La première personne à évoquer la possibilité d’une ascension de l’Everest est Clinton Thomas Dent, président de l’Alpine Club, en 1885 dans Above the Snow Line.

En 1904, l’expédition militaire britannique menée par Francis Younghusband parvient à négocier le passage des frontières du Tibet. À cette occasion, J. Claude White réalise la première photographie de la face Est depuis Kampa Dzong à une distance de 150 kilomètres. Mais il faut attendre 1921 pour que la Royal Geographical Society obtienne l’autorisation de véritablement explorer la montagne. La première expédition est financée par le Mount Everest Committee, dirigée par le colonel Charles Howard-Bury, et composée de Harold Raeburn, George Mallory, Brian Donahue, Guy Bullock et Edward Oliver Wheeler.

Sa mission est seulement de cartographier la montagne et de repérer l’itinéraire le plus facile vers le sommet. La santé de Raeburn l’oblige toutefois à abandonner ses compagnons et Mallory assume le rôle de chef d’expédition. Bien qu’ils ne soient pas équipés pour atteindre le sommet, ils parviennent au col Nord avant d’être forcés de faire demi-tour, surpris par la mousson. L’expérience de Mallory lui permet d’affirmer que l’itinéraire vers le sommet paraît long mais envisageable pour une expédition bien préparée.

Voici les principales étapes :


1. Cascade de glace de khumbu (5305 m. )

Faire le sommet de l'Everest en 10 étapes

2. camp. I (6110 m. Apprx) Y II (6550 m. Apprx. )

Everest Népal sommet

3. Montée sur le mur du Lhotse. Camp. III (7300 m)

4. Bandes jaunes et ram des genevois (7808 m. )

Everest Népal sommet

5. Col Sud. Camp. IV (7912 m )

Everest Népal sommet

6. Montée sur le balcon. « zone morte » (8500 m)

Everest Népal sommet

7. Sommet Sud (8755 m.)

Everest Népal sommet

8. Traversée de la corniche (arête se) (8761 m. )

Everest Népal sommet

9. Passage Hillary (8790 m. )

Everest Népal sommet

10. Sommet (MT. Makalu au fond) (8848 m))

 

5/5 - (8 votes)

Related Posts